Les (Grands) débuts: Le remake des 6 compagnons.
Les lectures littéraires lorsque l’on à 13 ans sont souvent “inspiratrices” ! heureusement qu’à l’époque je ne lisais pas (encore) Harry Potter, sinon je serais partie dans des délires… Bref… L’été de mes treize ans, m’ennuyant dans la maison familiale en bord de la mer, rêvant d’aventure et de colonies de vacances (why ? je ne sais pas.. quand on a treize ans on est bête un peu) j’ai créé, en m’inspirant largement de mes lectures du moment “les six compagnons” plusieurs personnages et une formidable aventure… j’étais tellement à fond que j’ai même créé les emplois du temps, les plans du château (une colonie dans un château ça pète non?). Et rien qu’à voir la couleur jaunâtre du scotch ça vous montre à quel point ce projet inachevé (tu m’étonnes!) date! Ceci est donc mon premier projet BD… je vous laisse laisse découvrir ci-dessous ! Amusez-vous mais ne vous moquez pas, enfin pas trop… ceci date d’il y a 13 ans.

 

 

Deuxième tentative… initiation au Manga (ou comment s’occuper pendant les cours de Biologie).
Je disais que les lectures étaient inspiratrices… preuve en est encore ici… en classe de 2nde je découvre le Manga, livre de BD qui se lie à l’envers (incultes!!) sans couleur, avec une trame qui donne le mal de mer… En 1e, avec une camarade de classe (Lyne, ceci est ton heure de gloire) nous nous sommes lancée dans l’écriture d’une série manga. Elle à l’écriture et moi au dessin… Résultat.. assez catastrophique je dois l’avouer… Durée du projet: 3mois.

 

 

Manga tu seras (ou pas) : La légende de Zéphira (bis) – Les Zados
Quelques années plus tard, n’ayant visiblement pas plus d’inspiration que ça, je repars, seule cette fois, avec les deux même projets initiaux… Le premier garde le même nom et une trame similaire, le second se modifie légèrement…vous pourrez cependant noter qu’heureusement, le type de dessin a évolué (un peu).

 

 

Les débuts de Léopoldine…
À la base s’appelant Pélagie (mon dieu on a évité le pire), ce personnage est issu de mes dessins de figurine lorsque j’étudiais l’enfant à ESMOD… appareil dentaire (vive le bricolage), yeux mobile, tout pour plaire quoi!
Depuis, heureusement pour elle et pour moi, elle s’est nettement embellie… Comme dirait mon père.. c’était différent mais intéressant (haaa mon papa).

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !